« Les meilleurs vins français »… Pas facile à dire, n’est-ce pas ? La notion de « meilleur » n’est-elle pas plutôt subjective ? Dans un souci d’objectivité, nous allons exposer ici les pistes qui pourraient permettre d’identifier les vins français les plus populaires, les plus connus ou les plus réputés. Chacun est ensuite libre de se faire sa propre opinion.

Le classement des vins français les mieux notés par les experts et les guides

De nombreux professionnels échantillonnent chaque année des centaines, voire des milliers de vins pour établir des classements. Ils classent les domaines et leurs millésimes à l’aide de notes, de scores, d’étoiles ou de prix et les partagent avec le public sous forme de guides imprimés ou numériques.

Robert Parker, James Suckling, le Guide Hachette, WineSpectator, et les portails d’achat sur Internet comme IDealwine, qui se concentre sur les ventes aux enchères, ou des programmes comme Vivino, qui compte à lui seul des dizaines de millions d’utilisateurs, sont parmi les plus connus.

Selon Vivino, 34 des 50 premiers vins français que les consommateurs apprécieront en 2020 seront des vins de Bordeaux exceptionnels, dont la majorité proviendra de la rive gauche de Bordeaux, le Médoc. Les 34 premiers châteaux de la région figurent dans cette liste : Pétrus et Château Cheval Blanc sur la rive droite, Château Latour, Château Lafite Rothschild, Château Mouton Rothschild et Château Margaux sur la rive gauche, et Château D’Yquem dans le Sauternais.

Les champagnes figurent également parmi les vins les plus appréciés des Français. Naturellement, les noms et les marques les plus connus – Dom Pérignon en tête – se distinguent : Taittinger, Bollinger, Mot & Chandon, Veuve Clicquot, Louis Roederer et Laurent Perrier.

Le classement de Robert Parker est un autre classement qui peut être pris en compte. Ce dégustateur estimé, qui a reçu aussi bien des éloges que des critiques, est depuis longtemps un éminent spécialiste des vins français. Il a décerné plus de 500 notes de 100/100 – la plus haute distinction – au cours des 20 dernières années. Nombre d’entre eux sont des vins de Bordeaux, comme Mission Haut-Brion, Château Pontet-Canet, Château Smith Haut-Lafitte, Cos d’Estournel, Château Pape Clément, etc. Là encore, les grands crus se distinguent. Même si la Bourgogne est fréquemment louée pour l’excellence de ses vins, elle est peu représentée avec seulement 11 vins notés sur 100. Les vins de la vallée du Rhône, notamment les appellations Côte Rôtie et Hermitage, qui occupent 125 places parmi les lauréats, reçoivent la plus haute distinction.

Quels sont les noms des vins rouges et blancs les plus chers produits en France ?

L’examen des classements et des hiérarchies des domaines présents dans chaque région, en plus des notes et des classements donnés par les experts en vin, est un moyen utile pour identifier les plus grands vins français. Si toutes les régions viticoles françaises n’ont pas de classement, cela ne signifie pas que leurs vins sont de moindre qualité ou moins mérités (loin de là).

Le Jura, le Languedoc, la vallée du Rhône et la vallée de la Loire ne classent pas leurs AOC ou leurs domaines. Cependant, ils sont le berceau d’innombrables vins superbes que l’on retrouve fréquemment au sommet des listes des meilleurs amateurs, tels que Côte-Rôtie, Châteauneuf-du-Pape, Pouilly-Fumé, Sancerre et Chinon, pour n’en citer que quelques-uns.

Il existe de nombreux classements à Bordeaux. Le classement de 1855, qui divise les plus grands châteaux de la rive gauche (vignobles du Médoc et du Sauternais) en cinq niveaux, est toujours utilisé aujourd’hui mais on lui reproche parfois de ne pas avoir été actualisé. Le Bordeaux rive droite est le deuxième classement de Bordeaux, et il divise les vins de Saint-Emilion en deux catégories : Premiers Grands Crus Classés et Grands Crus Classés. Les domaines peuvent être Saint-Emilion ou Saint-Emilion Grand Cru grâce à une hiérarchie d’appellations qui l’accompagne. Le classement des vins de Graves est le troisième et dernier classement de la zone. Il y a 16 domaines en tout, tous appartenant à l’appellation Pessac-Léognan.

La Bourgogne et l’Alsace reconnaissent toutes deux le statut de Grand Cru. Cependant, les parcelles de vignes y sont regroupées dans une hiérarchie d’appellations plutôt que dans des domaines. Parce qu’ils sont issus des terroirs les plus exquis, les grands crus bourguignons sont considérés comme les meilleurs vins de la région. 33 d’entre eux sont disponibles. Les Premiers Crus, eux aussi très réputés, les suivent de près. Il existe actuellement 51 régions définies en Alsace qui répondent aux exigences strictes du label Grand Cru.

Nous préférons également les bouteilles de bon vin.

Récompenses, positions sur des listes, titres élogieux… En fin de compte, à notre avis, ce qui compte le plus, c’est ce qu’un vin nous fait ressentir. N’avons-nous pas tous une idée différente de ce qu’est le meilleur ? N’est-ce pas lié à nos préférences individuelles, nos sentiments, nos souvenirs et nos perceptions ?

Il est tout à fait subjectif de déclarer qu’un vin est « meilleur » qu’un autre. Un vin plus jeune, plus pur et plus élégant sera apprécié par l’autre alors que le premier s’extasie devant un vin rouge robuste, boisé et âgé de 15 ans. Un nombre croissant de vignerons tentent également d’échapper aux restrictions imposées par les classifications, les labels et les appellations d’origine contrôlée. Beaucoup produisent désormais leurs vins sous l’IGP, moins connu du grand public, ou sous l’AOC « Vin de France ». C’est la preuve que l’on peut encore aujourd’hui trouver d’excellents vins dans des lieux hors des sentiers battus. Le Domaine de Trévallon en Provence (IGP Alpilles) et La Grange des Pères en Languedoc (IGP Pays d’Hérault) en sont de bons exemples. Ces deux domaines, dont les vins sont universellement loués pour leur excellence, ont consciemment  » déclassé  » leurs millésimes afin de disposer d’une plus grande flexibilité créative. Et le résultat est magnifique.

En d’autres termes, nous privilégions les meilleurs vins français. Il est temps d’en essayer le plus grand nombre possible !