Lynch Bages 1945 et Caillou Crême de Tête 1983

Ces vins ont été bus en Juillet, j’ai pris du retard dans la gestion des articles.
Les photos proviennent d’un iphone sur cet article et donc de qualité moindre.
N’hésitez pas à cliquer sur la photo pour la voir en plein écran.

Lynch bages 1945

Cette bouteille historique se présente parfaitement conservée à l’examen visuel, niveau excellent, capsule et bouchon sont impeccables.

La robe est époustouflante de vitalité, rubis foncé au centre , limpide sur les bords, incroyable de jeunesse.

Il m’est difficile n’ayant que très peu d’expérience sur les vins rouges de + 50 ans de décrire les arômes, ce qui est frappant est par contre l’extrême buvabilité du vin, sa tenue à l’air aucune variation 30 mns après et une finesse de grain tannique que je n’ai rencontrée que chez les plus grandes bouteilles que j’ai eu la chance de gouter.

Belle longueur épicée et florale avec un retour sur les fruits rouges.

Je remercie Anthony pour avoir eu le « cran » d’acheter et de dénicher ce flacon , celui-ci restera dans ma mémoire assurément.

Caillou CT 1983

D’un orange lumineux et soutenu la robe dévoile une évolution logique.
Il est simple de parler de ce vin , tout se résume ou presque en un mot « caramel » .

Que se soit le nez ou l’attaque en bouche ou encore la finale c’est une constante au niveau aromatique , du caramel encore tu caramel toujours du caramel.

J’ai eu beau cherché cette impression est restée collante jusqu’à la fin.

Sympatique mais en deçà d’une bouteille analogue goutée il y à 3 ans, plus complexe et plus fraîche.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)